Christophe PIROT, technicien chez Tours Habitat et SST

Christophe PIROT.png
Apostrophe Interview PSSM.png

                   

                 Qu’avez-vous pensé de la formation ?

                       

La formation PSSM m’a beaucoup plu. Elle est très complète. Il y a beaucoup d’animations, d’échanges, d’explications, de précisions. Le formateur nous apporte aussi la connaissance de nos propres limites d’intervention. Le message était très clair. J’ai beaucoup apprécié cette formation.

Qu’est-ce qu’elle vous a apportée ?

Elle m’a apporté beaucoup de choses. La première, de connaître les différents troubles psychiques et de reconnaître les signes et symptômes pour chaque trouble.

La seconde, un tas de ressources utiles, des points de chute, que je garde précieusement dans le cadre de mon activité professionnelle (toujours sur moi dans mon téléphone), mais aussi dans ma vie personnelle.

Apostrophe Interview PSSM.png

Plus d'informations sur la formation Premiers Secours en Santé Mentale

Contactez notre formatrice Premiers Secours en Santé Mentale :

Julie BEAUVAIS

06 88 93 75 61

j.beauvais@hestia-conseils.fr

Julie BEAUVAIS PSSM.png

Le manuel Premiers Secours en Santé Mentale qui nous est fourni est un très bon support.

Ensuite, les vidéos et les études de situation permettent de voir et de mettre en pratique la partie plus théorique.

 

J’ai aussi été très étonné des chiffres des troubles psychiques en France qui sont présentés en introduction. Quand on a une dépression, on pense que l’on est tout seul, maintenant je sais que non !

 

Grâce à cette formation, j’ai déjà pu apporter du soutien et des ressources auprès de mes proches. Mon objectif étant toujours de les inciter à aller de l’avant et de décider pour eux-mêmes. Il y a des ressources dont mes proches se sont déjà emparés. Quand on arrive à cela, c’est déjà un grand pas.

Quel intérêt sur le plan personnel et professionnel ?

Je pense qu’un maximum de personnes en France devraient être formés aux Premiers Secours en Santé Mentale, au même titre que les Premiers Secours pour la santé physique. En effet, personne n’est à l’abri d’avoir à un moment ou un autre de sa vie un trouble psychique ou d’aider une personne qui a un trouble psychique.  

 

Sur le plan professionnel, le programme PSSM a également une grande utilité. Je pense que nous vivons aujourd’hui de plus en plus avec du stress au travail, une charge de travail qui ne cesse d’augmenter, un rythme accéléré, ce qui pourrait nous conduire au développement de troubles (dépression, trouble anxieux, utilisation de substances). Le programme PSSM permet en mon sens aussi de prévenir le développement de ces troubles.

 

Cela fait 33 ans que je suis secouriste. J’ai 7 diplômes différents de secourisme physique et c’est mon premier pour la santé mentale. Jusqu’ici j’apprenais à secourir physiquement ou aider des personnes victimes d’agression. Cette formation de secouriste en santé mentale, il me l’a manquée pendant toutes ces années. Elle est primordiale. Je regrette de ne pas avoir pu la suivre plus tôt.

 

D’autant qu’on le sait, plus le délai d’intervention auprès d’une personne est rapide, et plus le rétablissement derrière sera rapide aussi. C’est important d’avoir bien cela en tête.

 

Nous ne sommes pas des médecins, nous ne réalisons pas d’évaluation professionnelle mais nous pouvons tous à notre niveau réaliser une évaluation citoyenne rapide de la situation et apporter de l’aide. Aider les autres, c’est tellement important.

Encouragerez-vous d’autres personnes à suivre la formation PSSM, et pourquoi ?

Oui, car personne n’est à l’abri d’avoir un trouble psychique, comme personne n’est à l’abri d’avoir un accident de la route. Quand on assiste à un accident, on nous l’a appris, on secourt immédiatement les personnes. Quand il s’agit de santé mentale, on n’ose pas pour de multiples raisons comme : la peur des réactions de l’autre, la peur de mal faire, d’être maladroit, etc…et pourtant une main tendue est toujours nécessaire !